DANKO JONES

CAN
Rock Alternatif

Label

VERYCORDS

Territoire

France

News

Le groupe canadien revient en force avec son 8ème album Wild Cat, dont la sortie est annoncée pour le 3 mars. Après le succès de leur précédent opus Fire Music en 2015, le trio revient en force avec un album promettant d’aller chercher « le cadavre en décomposition du rock’n’roll, afin de le ramener à la vie, et prouver qu’il peut une nouvelle fois conquérir le monde ».

Danko Jones entamera une tournée européenne qui s’annonce endiablée à partir de février, et sera de passage à Paris pour une date unique à La Maroquinerie le 30 mars 2017.

Biographie

Danko Jones, le guitariste et chanteur, naît et grandit au Canada avec le Rock dans le sang.

Le groupe, voit le jour en 1996 à Toronto (Ontario) à l’initiative du sus-nommé, accompagné de John Calabrese (guitare) et Dan Cornelius (batterie). Dès ses débuts, le trio s’engage dans un Rock solide aux multiples influences venues du Hard Rock, du Blues Rock et du Punk, comme en témoigne un premier EP six-titres sur le micro-label Sonic Unyon et une série de concerts en ouverture de Nashville Pussy, The Dirtbombs ou Blonde Redhead.

Après l’EP My Love Is Bold (1999) et une nomination aux Juno Awards, Danko Jones obtient les faveurs du label suédois Bad Taste Records qui le signe en 2001, publie la compilation de demos et faces B I’m Alive AnD On Fire, et lance le groupe en tournée des festivals européens (Roskilde Festival, Hultsfred Festival). Dès lors, Danko Jones connaît une popularité croissante en Europe avec les albums Born a Lion (2002), We Sweat Blood(2003), produit par Matt DeMatteo et plébiscité par la critique, et Sleep Is the Enemy (2006). Durant toutes ces années, le groupe ne cesse de tourner et apparaît dans les festivals de metal Rock Am Ring et Wacken Open Air.

L’album suivant, Never Too Loud (2008) est enregistré à Los Angeles dans les 606 Studios du producteur Nick Raskulinecz, responsable du son de Foo Fighters et Velvet Revolver. C’est un franc succès pour Danko Jones qui enchaîne avec une série de concerts dans de grands festivals, de Sziget (Hongrie) aux Eurockéennes de Belfort et au Hellfest de Clisson. Début 2009 sort B Sides, collection de singles et titres inédits. A l’été, c’est une nouvelle tournée des concerts en plein air qui attend Danko Jones, avant un retour immédiat en studio.

Après les premières parties de Guns N’Roses et Sebastian Bach, le trio livre Below the Belten mai 2010. Ce cinquième opus voit le retour du producteur historique Matt DeMatteo. En 2011, Dan Cornelius quitte le groupe et est remplacé par Atom Willard en provenance d’Angels & Airwaves. Danko Jones est l’objet en juin 2012 du documentaire Bring on the Mountain qui sort sur un double DVD. Cette consécration ne calme pas un groupe toujours aussi furieux sur le juteux Rock AnD Roll Is Black AnD Blue en septembre.

En 2015, le groupe sort son septième album Fire Music, qui rencontre en franc succès dans le monde entier. En France, il intègre même le top 200 en parvenant à se hisser à la 198ème place. Dans la lignée des opus précédents, l’album concentre cette énergie punk si caractéristique, avec des titres devenus des hymnes à concert tel que « Gonna Be A Fight Tonight ».

Après deux ans d’absence, le nouvel album Wild Cat, prévu pour le 3 Mars promet d’alimenter une tournée de concerts dans toute l’Europe qui promet d’être haute en couleurs. 

Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Vidéos