Triggerfinger

// Nouveau Casino - 24 octobre 2012

Infos concert

Les portes du Nouveau Casino de Paris abritent bien des souvenirs, ceux de musiciens qui, par centaines, ont déjà foulé les planches de ce café-théâtre vieux de plus d’un siècle. Le 24 octobre 2012, le spectacle promettait d’y être incroyable. Il fut grandiose. Les trois belges de Triggerfinger ont enflammé la salle et ses occupants pendant près de deux heures. Ils y ont déversé leur fougue, leur technique et leur enthousiasme. Retour sur le concert de l’année.

1ère partie

Seul avec sa guitare, un petit brun à la tignasse frisée entre en scène. Personne ne semble vraiment faire attention à lui jusqu’à ce qu’il dégaine ses premières notes : claires, puissantes, maitrisées. John Fairhurst est lancé. Les percussions, qu’il réalise lui-même à l’aide de son tabouret, accompagnent le « good old blues » rythmé et coloré qu’il déverse sans retenue sur une foule en phase de séduction. Sa voix rocailleuse et suave distille quant à elle une chaleur et un bien-être palpable. Un vibrant hommage à la légendaire Nouvelle Orléans.

Triggerfinger

Dès leur arrivée, les trois belges d’Anvers en costard-cravate sont ovationnés. Malgré l’hétéroclisme du public, chacun semble conquis d’avance.  « I’m Coming For You » ouvre le bal, de quoi déclencher une machine de guerre, les riffs assassins pulvérisent tout sur leur passage, puis les tubes s’enchaînent au rythme effréné d’un trio qui exulte littéralement son plaisir d’être là. Ils prennent leur pied et ça se voit, chaque titre est l’occasion de balancer une dose supplémentaire d’énergie pure. Ruben le dandy envoute la gente féminine (voire masculine) sur « All Night Long », Mario enthousiasme avec un solo de batterie explosif, Mr. Paul fascine par sa virtuosité et son groove. Enfin, vient le moment tant attendu de « I Follow Rivers ». Le batteur quitte pour un temps l’arrière-plan pour s’avancer au plus près du public. Armée de deux couteaux, il frappe successivement deux tasses à café : une touche d’humour et de poésie qui fait mouche à l’unanimité. Deux reprises, l’une de Led Zeppelin, l’autre (plus surprenante) de Rihanna, clôturent ce show mémorable. Les trois hommes quittent la scène sous un tonnerre d’applaudissements. Tous en redemandent, mais il faudra attendre le 13 novembre 2013 au Trianon, pour combler une nouvelle fois nos yeux et nos oreilles. L’attente risque d’être longue…

Setlist :
Intro I’m Coming for You
On My Knees
Short Term Memory Love
Let It Ride
All Night Long
My Baby’s Got a Gun
Camaro
Hunt You Down
All This Dancin’ Around
Mario Drums Solo
First Taste
Soon

Rappel :
Without a Sound Commotion
I Follow Rivers (Lykke Li cover)
Is It
Man Down (Rihanna cover)

SOURCES : Bring Me The Sound, All The Rage TV

Photos

no images were found